Si votre chaudière commence à fatiguer, peut-être devriez vous penser à la remplacer par un générateur beaucoup plus performant, une pompe à chaleur.

Connaissez vous la  pompe à chaleur air/eau ? Cet équipement très économique à l’usage s’installe très facilement à la place d’une chaudière gaz ou fioul.

Elles sont aussi capables de faire de l’eau chaude.

Vous pouvez partir en général sur 3 jours d’installation. C’est le temps qu’il faut pour implanter et raccorder les unités intérieures et extérieures, et paramétrer la régulation. L’hydraulique a une importance à ne pas négliger lors de l’installation d’une PAC.

Le plancher chauffant simplifie la pose de la pompe à chaleur

Avec un plancher chauffant tout est très simple pour la pose. On se raccorde sur le départ et retour chauffage et la PAC gère elle même le départ.
Le vase d’expansion est intégré tout comme le circulateur, néanmoins d’autres organes de sécurité doivent être ajoutés : un filtre à tamis pour éviter l’embouage de la pompe à chaleur et idéalement un séparateur d’air pour évacuer les microbulles présentes dans le réseau. La vanne 3 voies généralement présente sur une installation de chaudière doit être supprimé avec la PAC qui elle est capable de fonctionner à très très basse température.

 

Les radiateurs : Attention au débit de la pompe à chaleur et à la température d’eau

Pour un dimensionnement adéquate il faut prendre en compte 2 critères :

1.  La température maximale des radiateurs à la température de base du site (selon les DJU) pour assurer la température de confort. Pour cela il faudra bien réaliser le dimensionnement de sa pompe à chaleur

2. Plus important que le débit dans des radiateurs, le débit nécessaire à la pompe à chaleur est très important.

En effet un radiateur émet une puissance proportionnelle à l’écart de température entre son alimentation et la température de la pièce où il est installé.

La température maximale d’un radiateur peut au maximum être de 80°C ce qui n’est pas en adéquation avec une pompe à chaleur moyenne température qui peut atteindre maximum 65°C.Bien souvent, les renforcements de l’isolation par rapport à la date d’installation des radiateurs entrainent une surdimensionnement de ceux ci ce qui permet souvent de faire alors fonctionner ces radiateurs à température de 55 ou 60° et non plus à 75 ou 80°.

Cela a pour conséquence de les rendre totalement compatible avec une pompe à chaleur.

Contrairement au plancher chauffant, la PAC ne peut pas toujours être raccordée en direct sur le circuit radiateur. En effet une chaudière est conçue pour fonctionner avec un écart de température de 10°C entre l’entrée et la sortie du radiateur, là où la pompe à chaleur demande un écart de température de seulement 5°C.

Une bouteille de découplage hydraulique permet alors de séparer les réseaux hydrauliques de la pompe à chaleur et des radiateurs. Les radiateurs se servent alors de cette bouteille pour puiser l’eau de chauffage directement.

Si l’installation possède des robinets thermostatiques de partout on peut aussi la remplacer par une soupape différentielle pour faire circuler l’eau entre le départ retour et pas abimer le circulateur interne de la PAC qui se retrouverai à pousser contre un mur sur les têtes étaient fermées.

Grâce à cette soupape, la pompe à chaleur peut continuer à travailler dans ces conditions optimales de températures tout en respectant le débit également optimal sur les radiateurs.

En cas de plancher chauffant et de radiateurs on installera systématiquement une bouteille de découplage.

Liaison hydraulique ou circuit frigorifique ?

On peut distinguer deux familles de PAC, les monoblocs ou les versions BI-BLOCS ou (bi splits)

Dans les deux cas, l’unité intérieure s’installe à la place de la chaudière et l’unité extérieure, reconnaissable à son ou ses ventilateurs, hors de la maison.

Les modèles bi- splits sont les plus développés. Une liaison frigorifique se présentant sous la forme d’une canalisation en cuivre de faible diamètre (environ 16 mm) relie les 2 unités. L’entreprise doit posséder la manipulation des fluides pour manipuler le circuit frgorifique.

A contrario la pompe à chaleur monobloc peut être mise en œuvre par un chauffagiste. Toute la partie thermodynamique est regroupée dans le groupe extérieur, avec un simple module hydraulique et de pilotage en chaufferie. Dans ce cas, les unités intérieure et extérieure sont reliées par une canalisation hydraulique, de diamètre beaucoup plus élevé (25 à 30 mm en moyenne). La distance recommandée entre les 2 unités est comprise entre 5 et une dizaine de mètres.

Devis gratuit sur Grenoble pour votre chauffage

Si vous avez des questions sur votre projet de chauffage, n’hésitez pas à nous contacter. Notre équipe de professionnels répondra dans les plus brefs délais à vos questions et sollicitations. Pour en savoir plus sur nous, vous pouvez consulter les avis de nos clients et découvrir les photos de nos derniers chantiers ici. A bientôt !

Pour nous contacter :

%d blogueurs aiment cette page :